• Ouf ! De justesse !

     

    Comme l'avait prévu Guy Boucher, le match face a Rimouski pouvait être dangeureux. Après une série de rencontres très importante face à des rivaux naturels, coach Boucher avait peur que ses joueurs prennent l'Océanic à la légère.

    Heureusement pour lui, ses Huskies l'ont quand même remportés , par la marque de 4 à 3 en fusillade. C'est Philippe Cornet (qui d'autre) qui a été le seul à marqué lors de la fusillade.

    Après 24 minutes de jeu, les Rimouskois menaient même la partie par la marque de 2 à 0. C'est à ce moment que Guy Boucher a demandé un temps d'arrêt et a sermoné ses joueurs d'une façon assez féroce. Son discours a porté fruits car ses joueurs ont tournés un déficit de 2 -0 en avantage de 3 à 2, et ce , en 3 minutes. Mais en 3ieme période, les visiteurs créèrent l'égalité pour amener les deux équipes en prolongation.

    Lors de la prolongation, peu de chances de marquer alors on se retrouve en fusillade. Aucun des 5 premiers tireurs réussirent à déjouer les deux gardiens présents jusqu'à ce que Philippe Cornet, d'un superbe tir du poignet réussit à déjouer Gabriel Girard.

    Le dernier match de la saison aura lieu à St-John pour y affronter les dangeureux et surprenants Ses Dogs.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :